Flash mob : la fraîcheur de la surprise re-trouvée !

Depuis l’une des premières mobilisation de foule sous la pyramide du Louvre, le phénomène flash mob s’est répandu à travers le monde comme une trainée de poudre. Cycle classique d’une tendance, rebelle au début, discrète, réservée aux initiés, aux « IN », les flashmob sont devenus une mode sans aucun leitmotiv, vide de toute substance. Fleurissent alors des groupes sur internet, ou toutes les occasions sont prétextes à organiser un « happening », qui souvent fait plouf.

Car OUI, les flashmob véhiculent un message : RIEN. Le seul plaisir est de décider de se retrouver et de mobiliser des personnes qui ne se connaissent pas pour exécuter une action pendant quelques minutes puis s’en aller en ne conservant seulement le souvenir du moment.

Comme toute tendances, les publicitaires se sont emparés de ce phénomène, parfois réussi (Tel & Com en Angleterre) et d’autres fois beaucoup moins (Dancin’ d’Alain Afflelou), jusqu’au record de nombre de personne lors du lancement de la 24 eme saison d’Oprah Winfrey.

Le décès du king de la pop a donc été l’occasion de retrouver ce type de manifestation avec plus ou moins de réussite.

Une vidéo est particulièrement remarquable, bien qu’elle fut déjà figée sur pellicule il y a de ça 20 ans dans le film Fame. En effet, une compagnie de danse Roumaine a décidé de rendre hommage à Mickael Jackson en dansant en plein milieu d’un carrefour de Bucarest. Certes, cela ne semble pas original, mais c’est spontané, plein d’énergie, correctement chorégraphié et surtout imprévu ! Car oui cela semble anodin, mais le fait de bloquer un carrefour permet d’avoir cette touche d’authenticité nécessaire au succès d’une telle opération.

Messieurs les communicants, messieurs les marketeurs et autres, laissez leur fraîcheur aux mouvements et observez pour les réussir à votre tour!

Le gratuit, c’est payant

freeChris Anderson, rédac chef de WIRED et auteur de « La Longue Traîne » – le bouquin qui a définitivement révolutionné la compréhension du web et de son économie – apporte dans son nouveau livre, FREE, des réponses à quelques questions essentielles :
comment des entreprises peuvent-elles gagner de l’argent sans faire payer les consommateurs ? Une économie peut-elle se créer autour d’un prix nul ? Pourquoi la gratuité paraît-elle suspecte aux plus de 30 ans et naturelle aux jeunes ?
C’est l’occasion de recommander à tout le monde la lecture de son précédent opus.
LA LONGUE TRAINE, c’est désapprendre les dogmes du siècle passé : internet sert à cela. Ainsi le poids de la notion de best-seller, surtout dans le domaine culturel (livre, musique, film…) tend à disparaitre. Le best-seller est une exception, il n’a jamais été la règle; un succès modeste – ou très modeste – n’empêche pas d’exister économiquement. Chris Anderson nous rappelle que nous sommes pourtant toujours sous l’emprise d’une mentalité obsolète pleine d’idées reçues :

Si ce n’est pas un tube, c’est un bide.

La seule réussite valable est le succès de masse.

Publié à compte d’auteur = mauvais

Indépendant = qui n’a pas trouvé de contrat.

Amateur = pas sérieux.

Faibles ventes = faible qualité.

Pour résumer, si c’était bon, ça se saurait. Thanks Web, nous découvrons tous les jours des petits bijoux connus de quelques initiés. Jalousement gardés, même. Cette chasse au trésor est palpitante.

Plaire à tout le monde est un concept dépassé.

Les bonnes règles des médias sociaux

Certes les médias sociaux sont participatifs mais ce n’est pas pour autant qu’il faut faire n’importe quoi. C’est pour cette raison que nous vous proposons aujourd’hui une charte de la bonne utilisation de ces médias et notamment Facebook.

Jimmy Choo pour H&M par Terry Richardson

H & M s’offre une nouvelle collaboration qui devrait assurer de longues files d’attente aux caisses. La marque s’associe à Jimmy Choo pour une collection de chaussures disponibles à partir du 14 Novembre.

A partenariat exceptionnel, shooting prestigieux, et non des moindres : monsieur Terry Richardson himself.

Vous pourrez d’ailleurs trouver une bio de ce dernier sur ce lien sur Ykone.com.

Saluons une des seules enseignes au monde – avec Ikéa – qui arrive à rassembler (et faire patienter) derrière ses caisses enregistreuses TOUTES les classes sociales, un formidable échantillon représentatif de la société. Avec très peu de publicité conventionnelle,  et un marketing remarquable « intégré ».

Jimmy-Choo-x-HM-01

Jimmy-Choo-x-HM-02

Jimmy-Choo-x-HM-03

Jimmy-Choo-x-HM-04

Jimmy-Choo-x-HM-05

Marge Simpson pose nue pour PLAYBOY

La trés célèbre Marge Simpson dévoilera ses jolies courbes presque inchangés malgré les années aux lecteurs de Playboy pour l’édition de Novembre. En plus de la célèbre couverture, Marge assurera un reportage photo de 3 page intitulé “The Devil in Marge Simpson”, un titre qui laisse rêveur. Cette opération médiatique est un clin d’œil du plus plus célèbre lapin à la série qui fête cette année ses 20 ans.

Marge-Playboy-01

Marge-Playboy-02

Marge-Playboy-03