MacGyver rempile pour Mercedes

27 ans que nous n’avions pas eu de nouvelles…
Richard Dean Anderson connu sous le nom de MacGyver reprend du service pour Mercedes pour faire la promotion de son dernier utilitaire: le Citan.
En premier lieu, je ne pouvais pas manquer cela, MacGyver est pour tous les enfants des années 80 une sorte de madeleine de Proust. Parenthèse fermée.

La marque à l’étoile à donc choisi d’exhumer l’aventurier inventeur, qui peut faire face à toutes les situations.
Le film actuel est un trailer très sérieux réalisé à la manière d’un vrai film d’action, où MacGyver qui semble être devenu un artisan de tous les jours avec sa société « Mac’s ».
Ce dernier est rappelé au service par un personnage, thématique usitée du cinéma où il n’y d’autre choix que de rappeler le spécialiste de ce type de mission: Rambo, Men In Black II, l’étoffe des héros…

Même si cela peut paraitre évident, il convient de préciser le principe de base du retour du Héros. Joseph Campbell a très bien identifié ce principe dans « Le Héros aux mille et un visages ». Ce livre, pierre angulaire de la narration et de la formation d’un héros présente cet aspect sous le titre « La délivrance venue de l’extérieur » dont voici les première lignes qui explicitent très bien ce principe:

« Il arrive que le Héros, pour pouvoir revenir de son aventure surnaturelle, doive recevoir de l’aide de l’extérieur. C’est à dire que le monde doit se charger de le ramener. Ce n’est pas volontiers, en effet, que le héros renonce à la félicité connue dans la demeure profonde, pour retrouver la dispersion de soi inhérente à l’état de veille. Qui, ayant rejeté le monde, lisons nous, aurait envie d’y retourner ? Il ne veut plus être que là. Et cependant tant que le héros est vivant, la vie l’appelle. »

Un héros qui a connu son aventure, qui est revenu au monde naturel, mais qui « refuse » ce monde naturel, il va donc rejeter une nouvelle fois le monde pour vivre l’aventure.

De plus, on retrouve très clairement la puissance affective des héros de notre enfance; choisir MacGyver s’inscrit dans la tendance du film Expendables qui réunit tous les héros des années 80.

A noter, quelques petites références qui prêtent à sourire: la carte d’identification de MacGyver des années 80, les trombones.

 

Un film animé de 17 minutes pour les 80 ans de LEGO

Doit-on présenter LEGO ? Que dire à l’exception qu’elle fait partie de ces marques remarquables, tant de par le produit que par ses récentes communications et évolutions de licence. La brique iconique démontre tout l’intérêt et toute la force de la marque puisque le dessin des briques est tombé dans le domaine public, il est donc possible de commercialiser des « copies » de LEGO à bas cout. Malgré cela, la petite brique des débuts continue de dominer le marché.

Un beau storytelling, une belle voix off, le début du siècle, une entreprise familiale, une histoire comme on les aime. Un démarrage dur, hasardeux, fait d’erreurs et de rencontres qui débouchent sur une véritable success story, traité dans un esprit Pixar et nous obtenons un très beau film « corporate » sexy.

Et pendant ce temps sur Mars…

Il fait chaud, très chaud… et à plus d’une année lumière de la terre se ballade Wall-E Curiosity (atterri cette semaine sur la planète rouge) qui a pour mission d’explorer Mars et de savoir si oui ou non, la vie existe ailleurs. Bref, si vous n’êtes pas passionés de conquête spacial, mais que l’idée vous fait quand meme sourire, je vous invite à consulter le hashtag du vendredi sur Twitter: #SiCaSeTrouveSurMars et s’amuser sur les diverses hypothèses.

WE révolucion ! Enfin pas tout à fait….

Comme vous aurez pu le constater, pour ceux qui me suivent, WE était un peu mort voir absent, et cela pour deux raisons: une activité professionnelle débordante, et un positionnement qui ne me satisfaisait toujours pas.

La mode étant aux révolutions WE va faire la sienne mais pas tout a fait, je ne fais pas table rase du passé et surtout, une révolution désigne aussi un tour à 360° ce qui est; 1/ un retour au point de départ et 2/ un mot beaucoup trop usité dans la communication.

Bref, WE évolue vers une V3. Comme vous pourrez prochainement le constater cette V3 changera tout d’abord l’aspect du site, mais surtout se rapprochera de la promesse initiale: WE will rock you. Cela se traduit notamment par beaucoup moins d’articles, mais à contrario des articles plus longs, plus réfléchis, mieux sourcés, et enfin, chaque article se terminera par une proposition de création pour une marque autour du sujet traité. Ainsi le blog sera comme je le souligne dans l’a propos, un carrefour de tentatives.

En espérant vous retrouver nombreux sur cette V3.

Louis