Le petit Robert se plie à la novlangue

Ces quelques mots auront souvent agité l’actualité médiatique, digitale et même politique cette année: Tweet, cougar, cagole, e-learning…

Ces derniers trouvent donc une existence « officielle » en intégrant le millésime 2012 du petit Robert. Il est intéressant de voir que la rapidité de diffusion des modes et des changements des technologies peuvent influencer les référents, preuve que le pouvoir appartient de moins en moins aux institutions et de plus en plus aux masses. De plus, il est rassurant de voir que des « institutions » comme le petit Robert se mettent aux gouts du jour.

Ceci étant dit, la génération Y se félicitera surement, mais il faut aussi rappeler que les poussiéreux Bescherelle et autres ont encore de beaux jours devant eux, mes quelques fautes d’orthographes en étant la preuve.

A noter que ces quelques exemples ne sont qu’une partie des nouveautés, pour découvrir les autres c’est ici que cela passe.

Source: Robert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *